Des plantes sauvages dans votre assiette

Le plaisir de la cueillette est bien connu des ramasseurs de champignons ou de châtaignes. Mais de nombreuses plantes sauvages peuvent avantageusement agrémenter les salades et les petits plats.

La plus connue est sans conteste l'ortie que l'on consomme en soupe, mais qui est délicieuse aussi en tarte. Cueillir à l'aide de gants les têtes fraîches en évitant de prendre la partie coriace des tiges. Dès le début de la cuisson, elle perd son pouvoir piquant et son goût est délicieux. Très riche en vitamines C et en sels minéraux, elle est l'amie de notre foie.

Le pissenlit se trouve dans les champs au printemps. Les rosettes de jeunes feuilles se consomment en salade ainsi que la fleur jaune (éviter la tige caoutchouteuse). Les feuilles plus coriaces se cuisinent comme des épinards, revenues à la poêle avec une pointe de vinaigre et des petits lardons elles sont un délice.

Pâques nous amènent les asperges sauvages. Si on n’en trouve pas, on peut les remplacer par des pouces de tamier, espèces grimpantes comme des lianes fines aux feuilles brillantes en forme de cœur, ou par des pouces de houblon dont la feuille ressemble aux feuilles de vigne, et qui donne plus tard dans la saison des cônes typiques dont on peut remplir les oreillers. Toutes trois se cuisinent en omelette.

Si vous vous baladez sur les hauteurs de Catalogne au printemps, vous rencontrerez probablement des cueilleurs de ʺcouscouilleʺ, ou angélique, dont la tige et appréciée en salade. Coupez en des tronçons de 4 à 5 cm que vous entaillez plusieurs fois dans le sens de la longueur en gardant le premier centimètre entier. Plongez les dans l'eau glacée, ils friseront en forme de palmier. Confite, la tige d’angélique est très appréciée en orient.

Les plantes comestibles se comptent par centaines : mâche, pulmonaire, Capucine, violette, thym, romarin. En soupe, en tisane, en tarte, à la vapeur ou simplement pour aromatiser, elles gagnent à être connues. De nombreuses associations proposent des excursions découvertes pour apprendre à les reconnaître et à les cuisiner.